19 juin 2007

Paludisme

    Lorsque l'on prépare un départ en direction de l'Afrique, que l'on parte pour une mission de solidarité ou simplement en tant que touriste, se pose la question du paludisme. Malarone, Lariam, Savarinve, ou Doxycycline, et autres produits du genre seront les éléments obligatoires de la trousse médicale. Le paludisme est une maladie grave, très répandue en Afrique, en Asie du Sud-Est et Amérique du Sud qui tue un enfant toutes les 30 secondes en Afrique...riskpalu

    Le paludisme est une parasitose causée par un hématozoaire (un parasite des globules rouges) nommé Plasmodium Falciparum. Internationalement, cette pathologie est plus connue sous le terme de Malaria.
   
    Mais c'est la transmission de cette maladie qui est étrange, elle ne se passe pas par échange de postillons comme la méningite, ou par échange de sang comme le VIH, elle se transmet par les moustiques et même un seul genre de moustique. Le genre anophèle est donc présent entre les deux tropiques, et contribue à la diffusion du paludisme par ses piqures qui ont lieu seulement dans les heures de soirée, en début de saison humide.

    Nous qui partons, avons la chance de disposer des moyens nécessaires pour nous protéger de ces moustiques derrière nos moustiquaires, nos habits imbibés de répulsifs, et notre traitement de réserve qu'il soit à base de Malarone ou de Savarine. Mais cette chance liée aux moyens dont nous disposons n'est pas partagée par tous, et loin de là. Comme il a été expliqué précédemment un enfant meurt toutes les 30 secondes du paludisme en Afrique, les moyens pour la prévention sont peu chers (moustiquaires, et les produits pour imbiber existent naturellement en Afrique)  mais les fonds et surtout la volonté politique internationale manquent cruellement.

    Malheureusement, le paludisme bien que plus létal que le Sida est moins objet de recherches scientifiques que le VIH. Je ne nie pourtant pas l'importance du VIH, et je ne veux pas non plus confronter les malheurs liés aux pathologies mais il y a de quoi se demander tout de même pourquoi la recherche médicale se porte aussi peu sur la guérison de cette parasitose. Faut-il attendre que le paludisme tue une personne toutes les 5 secondes en Afrique, ou faut-il seulement attendre qu'il en tue une en Europe ?


Pour de plus amples informations:

L'article très complet de Wikipédia fr.wikipedia.org
Le site de l'institut Pasteur www.pasteur.fr

Posté par Magnadaoue à 11:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Paludisme

Nouveau commentaire